Un Oeil Dans Bordeaux | Mérignac Photographic Festival
Bordeaux, tourisme, bdx, culture, musique, concerts, expositions, blog, gironde, aquitaine
15867
post-template-default,single,single-post,postid-15867,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_with_content,width_470,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive,elementor-default

Mérignac Photographic Festival

La deuxième édition du Mérignac Photographic Festival se termine le 17 décembre prochain : l’occasion, si ce n’est pas déjà fait, de venir voir, gratuitement, de nombreuses expositions photos dont celle de Pierre Wetzel, photographe de concerts ou encore celle d’Isabelle Muňoz, prestigieuse photographe espagnole.

Karlheinz Weinberger, Série Motorcycle Clubs, années 1980-

« Ce que la photographie reproduit à l’infini n’a lieu qu’une fois » Merci Roland Barthes.

Ouverture pour tous. En trois mots, voici comment on pourrait résumer la deuxième édition du festival de Photographie de Mérignac. Un parcours découverte dans différents lieux de cette « petite » ville de 70 000 âmes qui permets autant de découvrir ces endroits que les photographes et leurs œuvres. Photographies de concerts dans l’enceinte du Krakatoa, la sublime exposition des dernières femmes tatouées du Kalinga dans la vieille église St Vincent ou les parcs de la ville comme autant de supports de diffusion.

Muňoz / Wetzel

Assurément nos deux expositions phares et TO DO de ce festival. La première, Isabel Muñoz, photographe espagnole de renom, ouvre son album de famille un peu particulier. Du Congo, elle ramène des clichés de nos plus proches et anciens ancêtres. Proches, nous le sommes dans le regard, dans la tendresse et dans les gestes des primates.

 

Le deuxième est français et officie dans l’ombre, parfois au plus près de la transpiration ou de temps en temps dans les coulisses des salles de concerts et festivals de France ou d’ailleurs. Pierre Wetzel, c’est LE photographe du Krakatoa depuis 1998 (quand même). Combien d’artistes, de regards, de postures sont passés derrière son objectif. Avec son collectif « Les Associés », à l’instar de ses comparses des « frères Lumières » à Lyon, c’est une technique hors du numérique qu’il met en avant.
Chaque cliché est effectué à la chambre en utilisant une technique remontant aux années 1850 : l’ambrotype ou collodion humide sur plaque. Impressionnant.

 

Infos pratiques Mérignac Photography Festival

Le Mérignac Photography Festival se termine le 17 décembre prochain. Toutes les expositions sont gratuites. Idéal pour des virées en famille ou entre amis.

Toute la programmation, les lieux et les horaires sur le site Internet de l’événement.

No Comments

Post A Comment