Nouvelle aventure chez Virtual Room Bordeaux

Vous le savez, c’est toujours avec plaisir qu’on vient au quartier Bacalan pour rendre une petite visite à Virtual Room. On adore se visser le casque de réalité virtuelle sur la tête, oublier le monde réel et se plonger dans un univers où l’espace et le temps se floutent peu à peu. Après avoir été un membre de l’équipe Alpha dans les deux premières aventures de Virtual Room, changement de décor. On a atterri dans un prologue de soirée d’Halloween.

Autre ambiance. En ce premier jour d’octobre, Virtual Room nous invite à tester sa toute nouvelle aventure basée sur une histoire de zombies … J’avais prévenu Tarek, qui nous invite pour chaque énigme : « Je suis une flipette ! Les zombies, très peu pour moi ! J’ai déjà peur quand les lumières s’éteignent »

J’avoue avoir changé d’avis lorsqu’on m’a dit que nous allions être les zombies ! Ça change toutes les perspectives ! Lorsqu’il s’agit de s’armer de fusil à pompe, de hache ou de machette pour aller dégommer du zombie, avec des jump scare à tout-va … Ce n’est clairement pas ma tasse de thé. Je sursaute, je hurle, je jure. Mais là … On incarne le zombie qui veut contaminer la terre ! Exit le risque de voir un ‘’walker’’ surgir de nulle part pour nous arracher la carotide. C’est à nous d’arracher les carotides. Et ça, ça me plait.

Pour cette expérience, on nous confie « [qu’] elle est un poil plus immersive que les deux énigmes précédentes ». On sort un peu du carcan ‘’escape game’’ pour s’enfoncer davantage dans le RPG (Role Playing Game = jeu de rôle). Je ne me suis pas comportée comme Lorraine, la nana un peu barrée qui aime boire une bonne bière en terrasse. J’ai été un zombie. Je me suis comportée comme tel, comme je me le figurais, comme je me l’imaginais. Dès le casque de VR enfoncé sur la tête, mon cerveau a en quelque sorte vrillé. Il a fait fi de mes réflexes humains. Enfin, je dis ça … Mais lorsqu’en me retournant, dans une semi-pénombre, j’ai aperçu un mort-vivant juste derrière moi, j’ai poussé un hurlement à faire pâlir de jalousie Janet Leigh dans Psychose. Avant de me rappeler qu’il était dans mon équipe.

Sans spoiler, sachez qu’il y a un mélange entre énigme et action durant l’immersion. Avant d’envahir et d’infester le monde, il s’agirait de pouvoir sortir de sa petite cage. Comme dans les énigmes précédentes, tout se joue sur l’entraide et la communication entre les équipes. (Vous pouvez pousser des grognements par souci de réalisme, mais pas sûr que ça aboutisse à grand-chose.) Pour la partie action … J’espère simplement pour vous que vous n’éprouvez pas un dégoût répulsif pour les armes à feu.

"Are we dead", la nouvelle aventure disponible dès ce mercredi 2 octobre
Au début de l’aventure.

A la fin.

Le petit + ? Le selfie à la fin de la partie, de toute la fine équipe, grimée en zombies.

Cerveaux, viscères et membres arrachés en guise d’accessoires.

Photo de famille
A droite : c'est un doigt. Pas autre chose.

INFOS PRATIQUES VIRTUAL ROOM

 

Où ? 7 Sente de la Nancy, 33300 Bordeaux

Quand ? De 10h à 22h du dimanche au jeudi et de 10h à 23h du vendredi au samedi

Combien ? Tarif unique de 25€ quel que soit le nombre de joueurs

+ d’infos sur le site de VIRTUAL ROOM ICI

No Comments

Post A Comment