Nos adresses disquaires à Bordeaux

Pourtant annoncé mort à la fin des années 80 avec l’avènement du disque compact (avouez que vous aviez oublié ce mot), survivant de la période cassette (et son auto-reverse pour les plus riches), le vinyle est toujours présent dans nos vies et bien plus encore (comme Denver). Alors que l’ère est au digital (streaming), la galette fait mieux que de la résistance, elle cartonne. Les ventes ont explosé de par le monde. Un Œil dans Bordeaux vous propose sa sélection des meilleurs coins à vinyles de Bordeaux.

 

 

1 – Total Heaven

©mathieuD

S’il fallait n’en garder qu’un, bon nombre de Bordelais hurleraient son nom tellement elle fait office d’institution du vinyle. Niché non loin de la Place de la Victoire et de son Université, Total Heaven c’est avant tout la référence musicale de Bordeaux. Fan des sixties, Gainsbar addicts, Public Enemy nostalgiques ou encore découvreurs notoires, tout le monde se retrouve dans les travées de la boutique de Martial et Babouche pour y dénicher SON vinyle ou y écouter un concert formule show case.  De passionnants passionnés qui vous feront découvrir le meilleur et sauront vous conseiller le mieux. Cerise sur le gâteau, on peut même acheter en ligne (mais sérieusement quel intérêt ?)

6, rue du Candale – Bordeaux
Le lundi de 14h à 19h et du mardi au samedi de 11h à 19h30

2 – La Charcuterie 44

Je ne sais pas vous mais moi en tout cas j’ai remarqué que Bordeaux aimait énormément conserver les traces de son passé. En témoignent les nombreuses publicités encore peintes sur certains murs ou les quelques devantures d’autrefois, toujours présentes au contraire de leurs propriétaire. Et c’est derrière une vitrine où télés à tube pas très cathodiques et argentiques trônent en maître qu’on se retrouve dans la boucherie la plus rock’n’roll de France. Et  avec ceci ? Une sélection de galettes rock, funk, jazz et j’en passe, à tomber.

La Charcuterie 44
44 Rue Camille Sauvageau
Ouverture du lundi au vendredi de 14h à 18H30

 

3 – Diabolo- Menthe

 

©Diabolo Menthe

Ah … la rencontre aléatoire. Nous ne partions pas forcément pour y rentrer mais nous laissant porter par les notes de U2 en l’occurrence, remontant la rue Cheverus, nous n’avons eu guère le choix (surtout Lorraine). Et contrairement à son comparse de la charcuterie, ici le nom colle parfaitement à la devanture. A l’instar des disquaires, la place est retreinte mais le choix cornélien, on farfouille et on oublie le temps. Entre objets collector (du buste du Jojo national au coffret ultra rare de Kiss), DVD/CD et vinyle, c’est la corne d’abondance. Seul hic qui n’entache en rien le magasin, les « jeunes » groupes y sont peu représentés (big up au monsieur venu voir si At The Drive In était dans les bacs et devant le regard pantois du patron, a fait le chemin inverse).

Diabolo-Menthe

30 Rue Cheverus
Ouverture du mardi au vendredi de 14h à 19h et le samedi de 11H à 19H.

4 – Le Boudoir Sonore

On va se l’avouer, c’est loin d’être le plus facile à trouver ( pas de devanture à son nom) mais il mérite d’y aller jeter un œil et une oreille. Situé dans le comptoir St Rémi, concept store inauguré par La Conciergerie Solidaire il y a quelques mois en lieu et place du guichet de la Poste, le Boudoir Sonore est un disquaire spécialisé en soul, funk, hip hop avec pas mal de pépites à dispo. Le kiff ultime du Boudoir ? Pouvoir mettre un vinyle pendant qu’on attends un colis ou qu’on commande un panier de légumes, c’est là tout le concept du Comptoir St Rémi.

Le Boudoir Sonore

58 rue Saint Rémi 
Ouvertures :Lundi : de 15h30 à 20h / Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi : de 10h à 14h et de 15h30 à 20h /Samedi  de 10h à 14h et de 15h30 à 19h

 

Il est évident qu’au fur et à mesure de nos pérégrinations, nous actualiserons cette liste. Nous ne mettons volontairement pas les Cultura et autres FNAC. Bien que certains vendeurs soient fort aimables et sympathiques, nous privilégions les petites boutiques de passionnés, parfois en danger.

1 Comment

Post A Comment